Super Souper Temps


Super Souper TempsDescription Du Jeu

Super Souper Temps, Super Souper Temps jeux, Jeux de Super Souper Temps en ligne, Jeux de Super Souper Temps gratuits en ligne

Nous sommes sur un étage désert, le , et on commence à sortir le matériel. Soudain, j’entends un gardien approcher. Je regarde autour de moi et j’aperçois une bâche. J’empoigne Jean-François et le pousse sous la toile. Il s’est mis à crier. «Quoi? On doit se cacher?» «Oui, et sous la bâche.» Donald a dit : «Tiens ma jambe! Où puis-je aller?» Sur l’impulsion, j’ai dit : «Je ne peux pas faire ça.» Il a dit : «O.K., va-t’en.» «Allez, file!» Qui de Donald ou moi était le plus heureux? Peu importe. Ô joie! Je suis si heureux de ne pas avoir à le faire. Je descends à pied les étages. C’était comme un rêve dans lequel on flotte. C’était magnifique. On est sous la bâche, et on gèle. Je n’ai pas eu à dire à Jean-François de ne pas bouger. On s’est compris sans parler. Puis le gardien s’est approché. Nous avait-il vus? Nous avait-il entendus? A-t-il vu la bâche bouger? Il s’appuie contre la structure. Il nous semble tout près. J’entends son walkie-talkie. Il s’allume même une cigarette. J’entends son briquet, sa première bouffée, le crépitement jeux On dirait qu’il est tout près de mon oreille. On est gelés. On ne respire pas. On attend h ou h. Tour nord h Puis on commence à grimper. Il n’y a personne dans l’escalier, le toit est désert. Ça se présente très bien. Tout à coup, j’entends quelqu’un approcher en provenance des escaliers. On a vraiment peur. On retourne dans notre cachette. On entend des pas, le grésillement d’un walkie-talkie. Les bruits étaient déroutants. Il peut se passer dix minutes avant d’entendre le gars. Alors on le croit parti. Puis on entend un toussotement ou le walkie-talkie, comme s’il était à côté de la cachette. On ne pouvait pas parler. On s’écrivait des messages. «Maintenant? Oui? Attendons.» C’était très inconfortable. Quand on comprend qu’on ne peut rien changer, on essaie de se calmer et on attend. À ce moment-là, on est vêtus de complets. En complet avec un gros équipement, cachés derrière une pile de boîtes, ça ne s’explique pas. Si on est pris, on est cuits. Tour sud


Commentaires