Super Gâteau Rouge


Super Gâteau RougeDescription Du Jeu

Super Gâteau Rouge, Super Gâteau Rouge jeux, Jeux de Super Gâteau Rouge en ligne, Jeux de Super Gâteau Rouge gratuits en ligne

Par tous les saints, une femme dans cet enfer blanc. Vous devez être gelée, ma pauvre amie. Eh ben, c’est complet chez Minnie ce soir. Vous êtes arrivés quand ? Il y a quarante minutes environ. Le cowboy, c’est votre cocher ? Non un passager. Notre cochet est parti voir des amis. Nom de dieu de merde ! Ce café est infect. On doit remercier le mexicain pour ça ? On a tous pensé la même chose. On n’a rien dit par politesse. La politesse c’est pas son truc. Où est l’eau du puit ? Ici. Donc, Vous étiez en chemin pour Red Rock, quand est arrivé ce blizzard ? Oui, on était tous dans la diligence. Le café ? Par ici je crois. Sors tes mains. Le shériff de Red Rock est avec nous. Sheriff mon cul ! S’il est sheriff, moi je suis un singe. Dans ce cas là, Va manger une banane avec ton pote le nègre dans l’écurie. Alors jeux le nouveau shériff voyage avec vous ? Non il ment il est shériff de rien C’est un sudiste renégat. Il a dit ça pour qu’on l’emmène. Je t’ai déjà dit de la fermer. J’aurai aucun scrupule à te péter les dents devant eux. Votre nom, monsieur. John Ruth. Êtes-vous un homme de Loi ? Je l’amène à la Loi. Vous êtes un chasseur de primes ? C’est ça, Buster. Vous avez un mandat ? Bien sûr. Pourrais-je le voir ? Pourquoi ? Vous avez obligation de le présenter. Comment puis-je savoir, que vous n’êtes pas un bandit qui a kidnappé cette femme. Quel est votre nom, Buster ? Et bien jeux ce n’est certainement pas Buster. Mon nom est Oswaldo Mobray. Oswaldo ? Oui. Et bien jeux J’ai mon mandat, Oswaldo. Je suppose que vous êtes Daisy Domergue ? Ouais c’est elle. Il est dit ici, “Mort ou vif” ? Oui, c’est ça. Transporter cette femme vivante me semble un boulot difficile. ne serait-ce pas plus aisé si elle était morte ? Qui a dit que ça doit être facile ? Et pourquoi sa pendaison vous importe-t-elle tant ? Je veux pas tricher le bourreau. Faut qu’il gagne sa croute, Je bois ces paroles. Permettez-mois de me présenter, Je suis Oswaldo Mobray, le bourreau dans ces contrées. J’vous ai amené une cliente. Il semblerait.


Commentaires