Super Gâteau Fudge Au Chocolat


Super Gâteau Fudge Au ChocolatDescription Du Jeu

Super Gâteau Fudge Au Chocolat, Super Gâteau Fudge Au Chocolat jeux, Jeux de Super Gâteau Fudge Au Chocolat en ligne, Jeux de Super Gâteau Fudge Au Chocolat gratuits en ligne

a une nièce qui vit à Brooklyn. Le monde est petit, n’est-ce pas ? Elle a reçu une lettre d’elle récemment. Que disait-elle ? Juste qu’elle était à un mariage à la mairie et que son mari est tombé sur une fille d’Enniscorthy qui se mariait aussi. Je ne suis pas sûre de comprendre. Il ne m’est pas tombé dessus. Vous ne pouvez pas me berner, Mlle Lacey. Bien que je ne sois pas sûre que ce soit toujours votre nom. Il ne s’en souvenait plus. Un nom italien, d’après lui. J’avais oublié. Vous aviez oublié ? Comment jeux J’avais oublié comment est cette ville. Que comptiez-vous faire, Mlle Kelly ? M’éloigner de Jim ? M’empêcher de retourner en Amérique ? Vous ne le saviez peut-être même pas. Je m’appelle Eilis Fiorello. Je vous la passe. Merci. Je vous écoute. Je voudrais réserver un billet pour le prochain bateau pour New York. Les gens dépensent encore plus après un mariage. La mère de Nancy a fait toutes les boutiques pour des allume-feux. Des allume-feux en août. Elle a vu Mme Stapleton et elle n’a pas pu étudier avec elle jeux Qu’est-ce que tu as ? Un problème avec Jim ? Maman, je te demande pardon. Pardon. Je suis mariée. Je me suis mariée à Brooklyn avant de venir. J’aurais dû te le dire. J’aurais dû te le dire dès mon retour. Je veux être avec lui. Je veux être avec mon mari. Bien sûr. Il est gentil ? Oui. Il doit l’être si tu l’as épousé. Tu repars ? Oui. Demain. Tu prends le premier train ? Je vais me coucher. Maman, il n’est même pas h, tu n’es pas obligée. Je suis très fatiguée. Je te dis au revoir maintenant. Une seule fois. Tu m’écriras peut-être à son sujet. Je t’écrirai. Bonne nuit, Eilis. Vous allez vivre en Amérique ? Non. Voir quelqu’un ? Non, je vis déjà là-bas. Vraiment ? C’est comment ? C’est grand. Je vais vivre à Brooklyn, à New York. Vous connaissez ? Oui. On dit qu’il y a tellement d’Irlandais là-bas que c’est comme au pays. C’est vrai ? C’est comme au pays. Tu ne dois pas manger. Mais je risque de rester longtemps. Là-bas, tu pourras manger. Mais pas sur le bateau. Ça t’empêchera d’être malade.


Commentaires