Super Banane Oeuf Gâteaux


Super Banane Oeuf GâteauxDescription Du Jeu

Super Banane Oeuf Gâteaux, Super Banane Oeuf Gâteaux jeux, Jeux de Super Banane Oeuf Gâteaux en ligne, Jeux de Super Banane Oeuf Gâteaux gratuits en ligne

ll est allé où aprés ? Chez lui. ll est peut-être retourné à l’école jeux Non. Je l’ai vu rentrer chez lui. Tu es certain ? Oui. Mirsayin, on a beaucoup de preuves contre toi. Le sang sur tes affaires, ton crayon qui a disparu jeux Bolat a probablement été tué avec ton crayon. Tout le monde savait que tu avais jeux des problémes avec Bolat. Et tu viens de nous dire qu’Aslan est rentré chez lui. Tout ça prouve que tu as tué Bolat. Mets ça dans ton témoignage. On t’enfermera chez les fous pendant quelques temps et tu seras libéré si tu te conduis bien. Tu pourras passer ta probation en ville. Mirsayin, je ne pourrai plus t’aider trés longtemps. Ecris. Non. Je ne veux pas. Je ne l’ai pas tué. Bolat s’en est pris à toi en biologie. Mirsayin a pris ta défense. Bolat et ses potes l’ont ensuite tabassé. Mirsayin est vraiment ton ami ? Ses parents sont venus pour le ramener en ville. Tu sais quoi ? Son témoignage t’accable. ll est témoin contre toi dans une affaire de meurtre. Raconte tout jeux Comment tu as tué Bolat. Si tu avoues tout, ta peine sera plus légére. Je ne l’ai pas tué. Vous vous y êtes mis à deux ? Tu vas parler ? Je t’écoute. ll leur donnait de l’argent chaque semaine. ll apportait son butin aux grands fréres, c’est ça ? Oui, c’est ça. Tu crois en Dieu ? C’est à toi ? Oui. Tu sais ce qu’elle contient ? ll y a une priére. Elle dit : ”Entreprends tous tes actes au nom d’Allah le miséricordieux. Car si tu demandes Son pardon avec un coeur pur, il te sera accordé.” Tu dois penser à toi, Aslan. Ton témoignage sur le racket va alléger ta peine. Avoue ce que tu as fait. Je ne l’ai pas tué. Léve les bras. Bien haut ! Bien haut, j’ai dit ! Léve les bras. Bien haut. Plus haut. Encore plus haut. Je t’ai dit de lever les bras ! Les bras tendus. Reléve-toi et recommence. Plus vite. Tends les bras. Tends-les bien droits. Ramasse tous les livres. Tends les bras. Bien droit. C’était pas moi. Alors c’était qui ? ll y a une grosse femme à l’entrée, habillée tout en blanc. ll y a une fontaine juste derriére elle. La nuit, elle s’illumine, tout comme les arbres autour.


Commentaires