Super Ayla Cuire: Menu De Noël


Super Ayla Cuire: Menu De NoëlDescription Du Jeu

Super Ayla Cuire: Menu De Noël, Super Ayla Cuire: Menu De Noël jeux, Jeux de Super Ayla Cuire: Menu De Noël en ligne, Jeux de Super Ayla Cuire: Menu De Noël gratuits en ligne

Fabian, j’ai beaucoup de sympathie pour vous. A votre contemporain Heiderschmidt ! Vous êtes trop gentil ! J’ai l’impression que notre rencontre jeux On en discutera en buvant un verre. Vive la France et vive le champagne. Videz vos verres et remplissez-les. Vive le Français qui savait Comment traiter le jus de sa vigne. Buvez jusqu’à ce que l’aube pointe. Buvons à de nouveaux lendemains. Ça te plaît, chérie ? Oui, il est très joli. Merci, Phil. La femme du propriétaire du “Renard Argenté”, se doit de porter des renards argentés. Aussi spirituel que généreux. Ça vaut bien un r ? Heureusement que j’ai le sens de l’humour. Je tiens la fortune ! “Fabian, Organisateur de Combats” ! La lutte ! J’ai le monopole de la lutte à Londres ! Avez-vous entendu parler d’un nommé Kristo ? Je l’ai dans ma poche. Vous n’avez pas compris ! Je tiens Kristo ! J’ai Grégorius ! Vous serez ma mort ! Je tiens Kristo ! Grégorius est son père. Grégorius me protège. J’ai besoin d’argent. Donnez-moi livres et je vous rends riche. Flanque-le dehors ! Sois indulgente avec lui. Il y a longtemps que je n’ai pas tant ri. Monsieur est un brasseur d’affaires. Savez-vous ce que ça représente, livres ? Gagnez-en seulement ! Ou ! Et mettez-les sur la table, mon mari en mettra autant. Trouvez-en et j’en mettrai autant. Je trouverai fois cette somme. Vous verrez ! Riez à en éclater ! Je vous montrerai ! J’épaterai tout le monde ! J’aurai mes livres ! Je suis occupé. J’ai douze mendiants à faire sortir. Accroche ça. Tu feras bien avec un moignon. Je suis seul au monde avec mes mendiants. Pas de femme, ni d’enfants. Il ne te manque que ces verres fumés. C’est gagné d’avance ! Mon argent, c’est tout ce que j’ai. Et un pacte nous lie, moi et mon argent. Comme un mariage. “A la vie, à la mort.” Je t’aime bien, Harry. Tu devrais t’établir. Fais travailler quelques mendiants. Je te donnerai les moignons. Tu gagneras gentiment ta vie. Je t’apporte la fortune, tu m’offres des mendiants ! Si j’avais l’argent, je pourrais t’aider ! Si je pouvais t’aider, je le ferais


Commentaires