Petite Cuisine: Super Blueberry Cordonnier


Petite Cuisine: Super Blueberry CordonnierDescription Du Jeu

Petite Cuisine: Super Blueberry Cordonnier, Petite Cuisine: Super Blueberry Cordonnier jeux, Jeux de Petite Cuisine: Super Blueberry Cordonnier en ligne, Jeux de Petite Cuisine: Super Blueberry Cordonnier gratuits en ligne

Vous avez toutes les libertés ! Douce France, tant décriée. Je t’en prie mon vieux ! t’es pas à la chambre. Tu as raison, mais avoue, que tout ce que je dis, est vrai ! Tu préférais la quatrième ! off ! La troisième, la quatrième, la cinquième. Peut- être que du temps de César, gouverner ses semblables était un grand art, Mais maintenant j’y crois plus. Figure-toi que j’ai acquis sur les institutions humaines un doute colossal ! Tu ne vas pas me dire qu’il te plaît ton portefeuille ! Si ! Mais je n’ai pas sa sagesse. Je suis de ceux qui croit qu’on peut encore et toujours améliorer. même si pour se faire il faut crier dans le dessert Et se mettre de la merde jusqu’au cou. Oh, ce n’est pas la merde qui me gêne, c’est le désert. Où dînes-Tu ? Ben, si tu n’es pas libre, dans le train, mais si tu l’es, je te propose de poursuivre ce débat dans une bonne gargote. “Maxime”? Excellente idée. Il y a très longtemps que j’y suis pas allé. En somme, tu es un grand ministre. Un grand ministre, un grand ministre, c’est un ministre en place. Et oui, tu grilles les feux rouges, toi ! Dans le fond, tu as raison, un grand ministre, c’est un ministre en place ! Allô ! C’est toi Marie ? Oui. Bonsoir, la petite est réveillée Oui, elle est là ! à cote de toi Alors, donne-lui l’écouteur. Voilà ! Je viens de dîner avec Bricard Le préfet sera saisi de l’affaire. et tous les barbouzes autochtones nous salueront bien bas ! Alors c’est arrangé ! Oui, c’est arrangé, alors dormez bien toutes les deux, et moi j’arriverai demain à Nantes par le train de six heures, le soir. Dis donc ! Je voudrais bien que tu te fasses belle, et que tu viennes me chercher à la gare. Qui? Simone ! Non, toi ! Moi ? Oui, toi ! Je t’invite à dîner à la Bûcherie. Alors à demain, et dis bien à la petite qu’on rentrera tard le soir, hein ? Bon ! Mais, qu’est-ce qui lui est arrivé ! Il a peut-être un peu trop bu? Mais cette fois, je crois qu’il est heureux. Vous êtes contente ! Il y a dix ans qu’il m’a pas invité au restaurant. Tout ce passera très bien vous verrez.


Commentaires