La grand-mère de Cuisine 3


La grand-mère de Cuisine 3Description Du Jeu

La grand-mère de Cuisine 3, La grand-mère de Cuisine 3 jeux, Jeux de La grand-mère de Cuisine 3 en ligne, Jeux de La grand-mère de Cuisine 3 gratuits en ligne

La grand-mère de Cuisine 3 Ah ben oui! Des pièges. Oui. Ça, c’est ma faute. Je me sens si seule. Comme dans un aquarium vide. On me regarde à travers les vitres, mais près de moi, il y a personne. Moi, je suis là. Je suis près de vous. Vous êtes trop sentimentale. C’est pour ça que je fais ce métier, parce que je suis trop sentimentale. Cellelà, elle dit quoi ? Fortune, croisière, prince charmant ? Il y a des marches, une échelle ou un escalier. Un escalier ? Évitez les escaliers. Il est hors de question que je reste ici une minute de plus. Enfin, Carla, c’est vous, c’est toi jeux C’est terminé. Je risque ma vie à tout moment jeux Ici, vous ne risquez jeux Je suis en danger de mort. Mais ça, vous vous en foutez. Non! Au contraire!Vous croyez que je ne vois pas clair dans votre petit manège ? Vous essayez d’abuser de moi. Je trouve ça abject. Ah oui! Abusons. Abusons. Qu’estce que c’est ? Des fantaisies. Tu me troubles. C’est trop. Pour toi, rien n’est trop beau. Georges!Je peux dormir chez toi ? Georges!J’ai fait un cauchemar. Je peux dormir chez toi ? Mais je dors! Va chez la tante. C’est à côté. Il sera ravi. Shapiron ? Le fils. Le dégénéré. Il veut ma peau. Vous confondez. C’est lui qui organise. Il organise plus. Il sabote, il supprime. Il fait des lâchers de lustres. De jeux ? De lustres!Vous, ça va bien. Merci. Le coup de la trappe, c’était lui ? Évidemment, c’était lui. Maintenant ? Tu n’as pas quelques espèces ? Tiens. Prends tout. Prendsmoi. Köszönöm!Oh, viens, ma beauté!Il est capable de n’importe quoi. Enfin, trésor, je suis là. Moralement, je ne peux pas. Serremoi! Serremoi fort! J’ai si peur. Allezvousen!Non. Mais là, je suis dans ma chambre. Tu me brises! Ô toi, ma brute! Ô mon sauvage!Blouson noir!Mais, messieurs, voilà une affaire réglée. Nom de Dieu! Mais c’est jeux Scoubidou!Pas de ça ce soir. Ça la tuerait. Déconne pas, merde!Mesdames, messieurs, mes camarades et moimême voudrions attirer votre attention sur les conditions souvent difficiles, parfois effroyables, dans lesquelles nous exerçons notre métier.


Commentaires