La boulangerie de Belle Temps


La boulangerie de Belle TempsDescription Du Jeu

La boulangerie de Belle Temps , La boulangerie de Belle Temps jeux, Jeux de La boulangerie de Belle Temps en ligne, Jeux de La boulangerie de Belle Temps gratuits en ligne

Parce qu’il nous est jamais rien arrivé de plus dingue ? Cette bagnole est une enfoirée. L’enfoiré, c’est toi, pas cette voiture. Qu’est-ce qui te fait dire ça ? Tu penses qu’à ta gueule. Tu te fous des autres. Ça me ressemble pas du tout. À cause de toi, Adam s’est fait violer. C’est un viol ? Hé ! Personne s’est fait violer. C’était plutôt une zone d’ombre. T’es un vrai virus, Lou. Tu trouves un hôte vulnérable, tu t’installes et tu le bousilles. Bon. D’accord. On dirait que quelqu’un a besoin de se clamer. On va se détendre un peu, jouer. D’accord ? C’est écrit où sur le Guide des Parents Merdiques de traiter un fils ainsi ? Eh bien, si c’est le nom du guide, ce serait pas un peu le thème de tout le livre ? Non, il a raison. Non, c’est un guide pas à pas pour être un parent merdique. Exact. Parents Merdiques pour Imbéciles. D’accord. T’as raison. Je m’excuse. Tu avais tort. Pourquoi écrirait-on un livre pareil ? C’est n’importe quoi ! C’est Nick qui lui a changé le titre. Parents Merdiques pour Imbéciles, ça assure, c’est métaphorique. C’est un achat compulsif. Bon, laissez tomber. C’est juste. Le titre prêtait à confusion, mais en résumé jeux Va te faire foutre ! Ils se taisent, mais moi, je vais parler. J’en ai plein le cul de résoudre tes problèmes. Tu veux empêcher ton meurtre ? Débrouille-toi seul. Je vais chez Winkle. Qu’est-ce qui te prend ? Junior ! Non. Vous savez pourquoi ? Tant qu’on est ici, je suis Jacob Dorchen ! Et je suis quelqu’un d’important. Jacob, arrête ! On doit empêcher le meurtre. T’es le seul qui se souvient des choses importantes ! Sérieux jeux Et puis merde. On s’en fout. J’ai pas besoin de lui. Hé, je me marie aujourd’hui. Et si on prenait notre destin en main et qu’on se pointait en avance pour boire des Bloody Mary-tinis ? Je peux t’enlever ce truc ? Non ! Elle a dit que je devais le garder heures. Sinon, quoi ? Je sais pas. Exactement. Si on m’avait filé du blé à chaque fois qu’une serveuse m’interdisait quelque chose, je serais riche. Regarde. Mince, la serveuse avait tort.


Commentaires