Émission de cuisine Fish n Chips Temps


Émission de cuisine Fish n Chips TempsDescription Du Jeu

Émission de cuisine Fish n Chips Temps, Émission de cuisine Fish n Chips Temps jeux, Jeux de Émission de cuisine Fish n Chips Temps en ligne, Jeux de Émission de cuisine Fish n Chips Temps gratuits en ligne

voir ces yeux. Pourquoi pleures-tu, ma belle ? C’est cette satanée Jeux poussière. C’est à cause de cette canicule. Mais ne t’en fais pas Jeux j’ai de quoi te rafraîchir. Qu’est-ce que tu fais là ? Je rentrais chez moi. Viens avec moi Jeux je passe chez Chema et je te raccompagne chez toi. C’est d’accord ? C’est d’accord, Don Cruz. Tu m’expliqueras cette affaire de poussière. Si c’est d’amour Jeux que tu manques, moi, j’ai des réserves. Ça fait longtemps que tu me plais et tu le sais bien. Faut pas vous moquer, Don Cruz. Je ne moque pas, mon ange, et je te le prouverai. C’est bien vrai, ça, Don Cruz ? Vrai de vrai. Attention, je viendrai vous chercher ! Quand on me cherche, on me trouve ! Je suis à sec. On arrête les frais. D’accord. Et réglo en plus, attention. J’ai quelque chose à dire. Quoi donc, gamin. Vous inquiétez pas, tonton. Sept mille Jeux Huit mille Jeux Neuf mille Jeux Tenez mille. Pourquoi ? Quand mon père viendra vous payer, vous jouerez Jeux et vous le laisserez gagner les mille restants. Voilà. Et pas de blagues. D’accord, gamin. Le voilà ! Allez. Qu’est-ce qui te prend ? Je ne fume pas devant mon père. Tu fumes en cachette à ton âge ? C’est comme ça que je t’ai Jeux appris à te conduire ? Non, papa. Lâche donc ce chrétien. Oui, papa. Pas de brutalité, compris ? Pardon, papa. Et sotero, mon compadre ? Je suis là, compadre. J’ai pas de quoi te payer. Comment veux-tu qu’on s’arrange ? Si tu veux, mon fils peut travailler en échange. Mais non, compadre. Je t’offre la revanche. Je n’en attendais pas moins de vous ! Ça c’est un homme ! Un vrai gentleman. On est faits du même bois ! Dis-lui merci, fiston. Oui, papa. Merci bien, Don Sotero. Y’a pas de quoi, gamin. A moi la chance Jeux A combien la mise ? Mille pesos. Mille ? Une seule carte, alors. Une seule carte. Coupe. Tire. As ! Par ma mère ! Je suis cuit. T’as gagné. Attendez, papa. Laissez-moi tirer pour vous. D’accord, mais souviens-toi Je suis ton père ! Alors tu tires un as. Vous pourrez pas dire que je ne suis pas obéissant. Voilà votre as ! Merci Bibiana,


Commentaires