Beau Chocolat Gâteau À La Crème Sure


Beau Chocolat Gâteau À La Crème SureDescription Du Jeu

Beau Chocolat Gâteau À La Crème Sure, Beau Chocolat Gâteau À La Crème Sure jeux, Jeux de Beau Chocolat Gâteau À La Crème Sure en ligne, Jeux de Beau Chocolat Gâteau À La Crème Sure gratuits en ligne

des imbéciles. Je ne nage pas avec des imbéciles. Connard. Pourquol donc al-je dlt: “Je ne nage pas avec des lmbêclles ?” Comment ça va ? Bien. Et toi ? Oui, bien. Ce sont tes enfants ? A la prochaine. Oui, à la prochaine. Pourquol donc al-je dlt: “Je ne nage pas avec des lmbêclles” ? Tu viens nager ? Viens, l’eau est bonne. Non, je… Je ne sais pas nager. Pardon ? Je ne sais pas nager. Voilà. Ne le dis à personne. Hé, tu viens nager ? Non, j’ai mes règles. Je reste ici. Nemo me tiendra compagnie. Mon chéri, je veux te présenter quelqu’un. Tu connais déjà Harry et voici sa fille, Anna. Anna, voici Nemo. Serrez-vous donc la main. Et ta journée au boulot ? Je peux pas y croire. Quel âge ont-ils donc ? Ont-ils déjà couché ensemble ? Je ne sais pas. Pourvu qu’ils utilisent des capotes. Je veux pas finir avec un petit frère. Plutôt mourir. Ta mère prend la pilule ? Aucune idée. Faut en mettre dans son café du matin. Ses hormones lui montent au chignon. Parfois, je peux voir l’avenir. Ça ne doit pas être marrant de savoir ce qui va se passer. Vous êtes toujours là ? Je me suis endormi ? Parfois, je ne dors pas. Alors je pense. Je pense à comment c’était avant. C’est tout ce qui me reste. Que voyez-vous quand vous me regardez ? Un vieux grincheux qui ne répond jamais aux questions ? Qui mélange tout ? Qu’on occupe en lui servant des repas ? Ce n’est pas moi, ça. Moi… je porte des culottes courtes. J’ai ans. Je cours plus vite que le train. Je n’ai même plus mal au dos. J’ai ans. J’ai ans. Et je suis amoureux. Je suis amoureux. ll ne dort pas dans le bureau ? J’ai regardé et il n’y est pas. As-tu vu ton frère ? C’est pas mon frère. Te voilà. Tu as bien dormi ? C’est qui ? C’est moi. C’est moi, papa. Nemo. Ton fils. Bien sûr, fils. Où étais-tu ? Au magasin, papa. J’y travaille toujours après l’école. Un garçon de ton âge devrait sortir plus. Tu peux me laisser seul. Je me débrouille. Pas de problème, papa. J’aime bien être à la maison. ll y avait une carte de ta mère. Tu ne l’as pas regardée. Je sais. Je la lirai plus tard.


Commentaires